GADON BLAN a.k.a. DJ ECP

Photo : Valérie Baeriswyl (2018)

GADON BLAN a.k.a. DJ ECP fait danser les foules au Québec, en Haïti et jusqu’en France et au Liban depuis bientôt 20 ans. Il a participé, avec ses sons gras, ses basses pesantes et autres rythmes découpés, à certaines soirées mythiques telles que Bounce le gros et Masala Sono, ainsi qu’à plusieurs festivals comme les FrancoFolies de Montréal, le Festival Film Jakmèl et Haïti en Folies. Il a également été collaborateur de Masala, à la fois un collectif, un balado et une émission de radio diffusée sur les ondes de CISM (89,3 FM).

Ancien résident au bar Chez Roger et au Salon Officiel à Montréal, GADON BLAN est actuellement résident au Vatican Club de Jacmel, en Haïti, depuis 2012. Que ce soit à Jacmel ou au Club Yanvalou de Port-au-Prince, il a partagé la scène avec plusieurs artistes haïtiens renommés, dont ZATRAP, Gardy Girault, Samba Zao et Boukman Eksperyans.

La musique électronique d’Haïti et le rap/trap créole intègrent avec une grande liberté les influences traditionnelles locales, du compas direct au troubadour en passant par les fanfares de rue bandes à pieds, sans compter ses sonorités afro-pop et reggae-dancehall, plus populaires que jamais en Haïti. Le pays est à l’avant-scène de la musique urbaine mondiale, et l’Haïtien d’adoption GADON BLAN nous en offre toute la fraîcheur en déclinant ses influences internationales. Le DJ également derrière GADON BLAN PRODUCTIONS se spécialise dans le dancehall, le hip-hop et toutes les musiques électroniques d’Afrique et des Amériques.

Revue de presse

Le Devoir

DJ ECP: Haïtien d’adoption

28 juillet 2017
De l’ancien collègue Étienne Côté-Paluck, on retient souvent le rôle de passeur d’information depuis Haïti, le pays où il a choisi de s’installer en 2010. Cette fois-ci, c’est le DJ qui s’amène au parc La Fontaine ce samedi. Prévu dans la programmation entre Fwonte et BéLO, il offrira, dans le cadre d’Haïti en folie, un DJ set mettant en valeur les tendances musicales actuelles de la Perle des Antilles et les mélanges interculturels qu’il affectionne particulièrement.
En savoir plus
CBC Arts

Dancing between cultures: how DJ ECP went from foreign press to Port-au-Prince local

25 novembre 2015
"Blanc, blanc! [White, white!]," Haitian kids yell in the street every time they see Étienne Côté-Paluck walking down the streets of Port-au-Prince. They hand him water in plastic bags, hands outstretched for compensation. Étienne smiles knowingly and then he does the unexpected: he starts speaking in Creole.
En savoir plus